RÉUSSIR ENSEMBLE,
de la maternelle au supérieur
RÉUSSIR ENSEMBLE,
de la maternelle au supérieur
RÉUSSIR ENSEMBLE,
de la maternelle au supérieur
RÉUSSIR ENSEMBLE,
de la maternelle au supérieur
RÉUSSIR ENSEMBLE,
de la maternelle au supérieur
RÉUSSIR ENSEMBLE,
de la maternelle au supérieur
RÉUSSIR ENSEMBLE,
de la maternelle au supérieur
RÉUSSIR ENSEMBLE,
de la maternelle au supérieur
RÉUSSIR ENSEMBLE,
de la maternelle au supérieur

La grotte Chauvet n’a plus de secret pour les CE1-CE2

Saviez-vous que la grotte Chauvet est la seule grotte qui ait une représentation d’un oiseau ? Qu’un des artistes de la grotte avait un doigt tordu ? Que l’on voit encore des traces et des crânes d’ours dans la grotte ?

C’est ce que les CE1-CE2 de l’école Saint Charles ont découvert lors de leur mini-classe découverte de deux jours à la grotte Chauvet en mai dernier. 

Le voyage avait été préparé depuis des semaines avec une plongée dans la Préhistoire et un atelier de travail du cuir, matériau mal connu des enfants mais essentiel pour les hommes préhistoriques !

 Cette familiarisation avec cette époque lointaine visait à donner aux élèves un premier socle de connaissances afin de mieux absorber le flot d’informations qu’ils allaient découvrir sur le site.

L’excitation et les inquiétudes étaient à leur comble le matin du départ, surtout pour des enfants qui n’avaient pas beaucoup eu l’occasion de dormir en dehors de chez eux ces deux dernières années ! 

Dès l’arrivée à la grotte Chauvet, nous avons été très bien accueillis par une animatrice qui nous attendait dès la descente du car ! 

Après un pique-nique en terrasse avec vue sur la vraie grotte Chauvet nous avons démarré par un atelier Art Pariétal au cours duquel les enfants ont dessiné avec un morceau de charbon des animaux préhistoriques sur les parois d’une petite grotte. 

Puis direction la réplique de la grotte avec visite commentée. Le clou de celle-ci était l’installation de lumières tremblotantes au fond de la grotte qui permettait de voir les peintures pariétales telles que les voyaient les hommes préhistoriques avec leurs flambeaux. 

Comme l’a dit l’animatrice : le premier dessin animé de tous les temps ! Le lendemain, les enfants ont fabriqué un pendentif en travaillant un coquillage et une pierre afin de se parer comme les hommes et les femmes de l’époque, puis ils ont appris à faire du feu à partir des éléments qu’ils devaient ramasser dans le bois. 

C’est avec une tribu préhistorique que la maîtresse et les parents accompagnateurs sont repartis, chacun attrapant qui un morceau de bois, qui une pierre et tapant l’un sur l’autre pour fabriquer des outils. Certains ont même écrasé de la pierre pour fabriquer de la peinture préhistorique !

Florence BEGUINOT, Maîtresse des CE1 – CE2